Imprimer cette page

Seconde guerre mondiale et reconstruction dans le Morbihan

Fermer le formulaire de recherche

Présentation du fonds

-+
  • Présentation du producteur

    Dès la déclaration de guerre de la France à l’Allemagne le 3 septembre 1939, le département du Morbihan entra dans une période tourmentée qui bouleversa profondément la vie quotidienne de ses habitants. Le départ au front des hommes mobilisés, les réquisitions militaires  ...  

  • Présentation du contenu

    La seconde guerre mondiale, qui a marqué profondément l’histoire du XXe siècle, suscite toujours un intérêt particulier. Les nombreux documents produits par les administrations et les organismes de l’État témoignent directement des circonstances de cette époque et permettent d’appréhender sous de nombreux angles un contexte historique qui s’éloigne chaque jour davantage. Ce guide a pour objectif de rassembler toutes les sources publiques présentes aux Archives départementales du Morbihan concernant la période de la seconde guerre mondiale et de la Reconstruction. Les dates extrêmes des documents peuvent donc couvrir une vaste période, s’étendant du milieu des années trente jusqu’aux années soixante . Le but est de rassembler toutes les archives présentes parmi les fonds contemporains, et produites durant cette période particulièrement riche de notre histoire. En écho à l’exposition « Le Morbihan en guerre » (présentée aux archives départementales de novembre 2009 à juin 2010), il a semblé important de mettre en valeur cette époque singulière. En outre ont été intégrés à ce guide tous les fonds relatifs à la Reconstruction, d’une part parce que les archives détiennent un fonds extrêmement détaillé produit par la direction départementale des dommages de guerre, ensuite parce que l’étude de ces documents permet de se rendre compte plus concrètement des conséquences de la guerre dans le Morbihan, et de noter que ce département, choisi par les Allemands comme base stratégique, fut particulièrement touché par le conflit.
    Par ailleurs, dans un but d’objectivité et afin de limiter l’arbitraire, ce guide reprend tous les fonds concernés par la période choisie : aussi bien des sources liées directement à la seconde guerre mondiale, nées des conséquences de cette période, que des sources plus indirectes, qui ne relèvent pas directement du conflit. Ainsi ne pas se limiter strictement à la période 1939-1945 c’est permettre de prendre du recul et de mettre en relief l’impact du conflit mondial à l’échelle du département. Ainsi le relevé s’organise autour de deux axes principaux :
    - Organismes du temps de guerre et de la Reconstruction : y sont répertoriées toutes les sources produites par des services créés spécifiquement pendant la seconde guerre mondiale.
    - Organismes du temps de paix : dans cette partie sont analysés les documents produits par les administrations ayant continué à fonctionner durant la période de la guerre.
    Au sein de ces deux parties, les fonds sont présentés en fonction de l’administration productrice des documents.

    I - Organismes du temps de guerre et de la Reconstruction
    La préfecture du Morbihan

    Les fonds d’archives de la préfecture sont très riches. En effet, de nombreux services furent mis en place afin de gérer certaines questions spécifiques posées par la guerre : c’est le cas du service des réfugiés (15 W), de celui des réquisitions allemandes (18 W), ou de la mobilisation économique (21 W). La préfecture organisait également la défense passive (20 W) et supervisait la réquisition de la main-d’œuvre dans le cadre du service obligatoire (STO) ou de l’Organisation Todt pour le compte des Allemands (17 W).

    Services déconcentrés de l’État Le ravitaillement de la population fut géré dans le Morbihan par une direction départementale du ravitaillement (1430 W). Est présent également un fonds très complet de la direction départementale des dommages de guerre (7 W) qui eut en charge, entre autres, l’indemnisation des populations victimes de destructions et de réquisitions pendant la guerre.
    L’Intendance militaire de Vannes

    L’Intendance est notamment à l’origine de la création du service des réquisitions (16 W).

    II - Organismes du temps de paix
    La seconde partie est organisée en 13 grands thèmes, à l’intérieur desquels sont répartis les différentes administrations :
    - Administration générale : préfecture et sous-préfectures.
    - Affaires militaires : office départemental des anciens combattants et victimes de guerre.
    - Défense et sécurité : commissariats (Lorient et Pontivy) et renseignements généraux.
    - Justice : tribunaux du Morbihan et établissements pénitentiaires.
    - Finances : trésorerie générale, contributions directes et indirectes, services des hypothèques, services de l’enregistrement et des domaines, douanes.
    - Action sanitaire et sociale : inspection de la santé, inspection des services d’assistance, sanatorium de Kerpape.
    - Agriculture : direction des services agricoles, génie rural, eaux et forêts, haras d’Hennebont, Office national interprofessionnel des céréales (ONIC) et mutualité sociale agricole (MSA).
    - Économie, commerce et statistiques : chambre de commerce et d’industrie, chambre des métiers, Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE), Banque de France et ses succursales présentes dans le Morbihan à Lorient, Vannes et Pontivy.
    - Travail et emploi : inspection du travail.
    - Équipement et urbanisme : Ponts et Chaussées, délégation départementale de la reconstruction et de l’urbanisme.
    - Mer : inscription maritime.
    - Éducation et sport : Inspection académique, établissements d’enseignement du département et inspection départementale à l’éducation générale et aux sports.
    - Culture : Monuments historiques.
    La publication de ces fonds liés à un thème, à une période historique singulière peut ainsi donner une idée de la richesse des fonds publics rassemblés aux Archives départementales du Morbihan, et ouvrir de nombreuses pistes et axes d’étude aux chercheurs.

    Ce guide se limitant aux sources des séries W (archives publiques postérieures au 10 juillet 1940 entrées par voie ordinaire), ETP (fonds particuliers d’établissements et organismes publics) et H-Dépôt (fonds des établissements hospitaliers), les fonds des tribunaux de première instance (3 U) et des justices de paix (4 U) n'y sont pas décrits. Ils constituent un complément indispensable pour connaître la répression des individus et groupes hostiles au régime de Vichy et à l’occupant.

  • Indexation

  • Notes

    Complément au catalogue de l’exposition « Le Morbihan en guerre » (2009), le guide des sources des archives publiques contemporaines sur la seconde guerre mondiale et la reconstruction dans le Morbihan offre un aperçu à la fois de la richesse des fonds conservés aux Archives  ...